L'ostéopathie et le sport

Publié le 13 Octobre 2014

L'ostéopathie et le sport

C'est dans le milieu du sport que l'ostéopathie s'est fait connaître, il y a au moins 20 ans, et toutes les grandes équipes de foot, de volley ou de rugby ont aujourd'hui leur ostéopathe attitré.

En effet, cette discipline, que dis-je cet art qu'est l'ostéopathie se révèle particulièrement efficace dans l'accompagnement, l'entretien et l'amélioration des performances du sportif.

Grâce à un large panel de techniques spécifiques, l'ostéopathie peut s'adapter à toutes les structures et les types morphologiques des sportifs. Car vous imaginez bien qu'une danseuse et qu'un rugbyman n'ont pas la même souplesse, le tri-athlète et le boxeur pas la même musculature non plus, et les techniques employées ne seront donc évidemment pas les mêmes.

Chaque type de sport oblige ses athlètes à des contraintes musculaires et posturales particulières, donc à des dysfonctions articulaires spécifiques.

Plus la pratique d'un sport est commencée jeune, plus le corps va se modeler en fonction des contraintes particulières de la discipline.

Ainsi le suivi ostéopathique du sportif doit être régulier et ciblé en fonction des rythmes et de ses besoins et des demandes de l'équipe (préparation match, épreuve, récupération, drainage, détoxication).

Il doit être accompagné attentivement en cas de blessures et de traumatismes en collaboration avec les kinésithérapeutes, podologues, posturologues et des équipements de rééducation adaptés si besoin.

Pour les sportifs, comme pour une voiture de course, la révision est beaucoup plus fréquente que pour une voiture de ville.

Et parce que le sportif est aussi un être humain, il subit les fluctuations émotionnelles et le stress inhérent à la vie contemporaine, il est souhaitable que son praticien puisse aussi l'accompagner dans ce domaine.

Car en compétition plus qu'ailleurs, la concentration, la sérénité, la clarté mentale et le calme émotionnel sont indispensables au dépassement de soi qui mène à la victoire.

Ainsi il est bon que notre sportif se souvienne qu'aller faire un tour chez son ostéopathe au moins une fois par trimestre, c'est bien !

Rédigé par Amélie Paltrié

Publié dans #Ostéopathie

Repost 0
Commenter cet article